Est-il vrai que le miel a un pouvoir de cicatrisation sur les plaies et les brûlures ?

Sur:

Est-il vrai que le miel a un pouvoir de cicatrisation sur les plaies et les brûlures ?

L’utilisation du miel à des fins thérapeutiques, notamment la cicatrisation, date de bien avant la médecine moderne. Déjà au temps des pharaons ses vertus étaient connues. Celles-ci y sont mentionnées dans le papyrus découvert par Edwin Smith proposant le miel pour soigner les infections. Depuis, il a été utilisé à toutes les époques en médecine traditionnelle et populaire pour sa faculté à cicatriser rapidement et proprement les plaies.

La teneur élevée en sucre du miel lui donne des qualités antimicrobiennes. La constitution du miel et son pH acide empêchent également le développement des bactéries et autres agents pathogènes. C’est aussi un bon anti-inflammatoire.

Sa forte concentration en eau lui permet de s’étaler sur toute la surface de la plaie ce qui permet aux tissus de cicatriser de façon optimale. La symbiose qui se crée entre le miel et les tissus permet à l’eau qu’il contient de rentrer dans la plaie et donc de ralentir sa déshydratation.

Le miel aide le développement de cellules neuves et permet une cicatrisation rapide. Le miel est de plus en plus indiqué pour ses vertus. On le voit apparaître dans de nouvelles formes de produits thérapeutiques et de pansements.

Il peut même être prescrit en milieu médical. C’est le cas du service du Professeur Descottes du CHU de Limoges qui fait des recherches depuis deux décennies sur le sujet avec des résultats concluants.